A PRAYER FOR THE WILD AT HEART KEPT IN CAGES


"Une prière pour les libres dans l'âme gardés en cages"

"Une prière pour les libres dans l'âme gardés en cages" est une citation traduite d'une pièce de théâtre de Tennessee Williams.
Il s'agit de "Stairs to the Roof" que Tennessee Williams a écrit en décembre 1941 et qui a été joué au Pasadena Playhouse le 26 février 1947.
Angelina a ajouté ce tatouage en 1999 en présence de sa mère Marcheline Bertrand.
En 2009, Angelina l'a fait encadrer par une série de lignes.
Elle l'a également fait pour d'autres tatouages.





WILLIAM BLAKE


Thomas Lanier Williams, dit Tennessee Williams, est né le 26 mars 1911 à Columbus dans le Mississippi aux États-Unis.
Il a pris le pseudonyme de Tennessee à cause d’un surnom qui lui a été attribué par ses amis à l’université.
Tennessee Williams passe son enfance avec sa mère Edwina et sa soeur Rose chez ses grands parents.
Son père Cornelius Williams, que Tennesse détestait, était un voyageur de commerce alcoolique et joueur de poker, presque toujours absent.

Gravement malade à 5 ans, Tennessee Williams occupe alors son temps à écrire des poèmes et saynètes (petite comédie à mi-chemin entre l’opérette et la chanson comique), sous les encouragements de Rose.
Tennessee Williams est encouragé dans cette voie en recevant sa première machine à écrire pour son douzième anniversaire.
En 1918, son père emmène sa famille à Saint-Louis dans le Missouri où il a décroché un emploi dans une fabrique de chaussures.

En 1928, Tennessee Williams réalise un voyage en Europe avec son grand-père maternel, voyage pendant lequel il raconte qu'il vit une triple révélation : révélation de son homosexualité lors d'une allusion d'un officier de bord sur le navire qui le conduit en Europe, révélation intellectuelle lors d'une promenade sur un boulevard parisien, révélation mystique dans la cathédrale de Cologne.
En 1937, il rompt avec sa famille lorsque Rose, schizophrène, est enfermée dans un sanatorium après les aveux d'attouchements sexuels et subit une lobotomie en 1943 qui la laisse très diminuée.
Il la prit en charge lorsque, le succès venu, ses moyens financiers furent suffisants.
Il part pour La Nouvelle-Orléans, puis pour New York, où il exerce divers petits métiers, de barman à portier.
La nuit, Tennessee Williams commence à écrire des pièces en un acte.
Lorsque les États-Unis entrent en guerre, il est réformé en raison de son dossier psychiatrique, de son homosexualité, de son alcoolisme, de ses troubles cardiaques et nerveux.

En 1943, Tennessee Williams se rend à Hollywood, engagé grâce à son agent littéraire de renom Audrey Wood, par la Metro Goldwyn Mayer pour faire l’adaptation cinématographique d’un roman à succès.
Cette tâche de réécriture l’ennuie et il écrit alors son propre scénario en 1944 très largement autobiographique, que la Metro Goldwyn Mayer refuse.
Il en fait une pièce, "La ménagerie de verre" (The Glass Menagerie) et qui sera sur scène à New-York en 1945.
Avec cette pièce, Tennessee Williams connaît, à trente-quatre ans, une célébrité soudaine et sera le vainqueur du New York Drama Critics’ Circle Award.

Sa soudaine célébrité se confirme deux ans plus tard avec le succès d’"Un tramway nommé Désir" (A Streetcar Named Desire), dont Elia Kazan est le metteur en scène, et qui marque les débuts d’un jeune comédien de l’Actors Studio : Marlon Brando.
En vingt-quatre ans, dix-neuf pièces de Tennessee Williams furent créées à Broadway.

Les plus connues sont :
- Été et Fumées (Summer and Smoke) - 1948,
- La Rose tatouée (The Rose Tattoo) - 1950,
- Camino Real - 1953,
- La Chatte sur un toit brûlant (Cat on a Hot Tin Roof) - (1955,
- La Descente d’Orphée (Orpheus Descending) - 1957,
- Soudain l’été dernier (Suddenly Last Summer) - 1958,
- Doux Oiseau de la jeunesse (Sweet Bird of Youth) - 1959,
- La Nuit de l’iguane (The Night of the Iguana) - 1961,
- Le Paradis sur terre (Kingdom of Earth) - 1968,
- Tokyo Bar (In the Bar of a Tokyo Hotel) - 1969.

La plupart ont été jouées en France où le théâtre de Tennessee Williams est apprécié.
C’est Jean Cocteau qui adapta "Un tramway nommé Désir", et Françoise Sagan "Doux Oiseau de la jeunesse".
Au cinéma, les plus grands réalisateurs de sa génération, de Joseph Mankiewicz à John Huston, signèrent les adaptations.

Tout le théâtre de Tennessee Williams, où l’on voit l’influence de William Faulkner et de D.H. Lawrence, est traversé par des inadaptés, des marginaux, des perdants, des désemparés, auxquels va tout son intérêt, comme il l’explique dans ses Mémoires, parus en France en 1978.
À travers tous ces personnages, dans un mélange de réalisme et de rêve, dans le désastre ou la fantaisie, il mène une remarquable analyse de la solitude, qui fut la constante de sa vie.

Poète, romancier (le Printemps romain de Mrs. Stone, 1950), il a décrit dans ses pièces de théâtre des marginaux, proies des frustrations et des excès de la société.

Tennessee Williams a remporté le prix Pulitzer pour "Un tramway nommé Désir" en 1948 et pour "La Chatte sur un toit brûlant" en 1955.

L’écrivain fréquenta pendant plusieurs années l’île de Key West en Floride, où il avait une maison.
De 1947 à 1963, il y vit une relation apaisante avec Frank Merlo qui meurt d'un cancer du poumon, ce qui le dévaste.
Il a aussi été président du jury du Festival de Cannes 1976.

Mort en 1983 dans sa chambre d'hôtel à New-York, l'Hotel Elysee officiellement étranglé avec le bouchon d'un flacon de médicaments, il repose dans le cimetière Bellefontaine de Saint Louis dans le Missouri.

Il est aujourd’hui, selon la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) (société des droits d'auteurs fondée en 1777 par Beaumarchais), l’un des écrivains américains les plus joués en France.



Retour haut de page



Quelques photos


Tennesse Williams
Tennesse Williams
Tennesse Williams - Un tramway nommé désir
Film : Un tramway nommé désir
Année : 1951
Réalisation : Elia Kazan
Avec : Vivien Leigh, Marlon Brando
Tennesse Williams - La Chatte sur un toit brûlant
Film : La Chatte sur un toit brûlant
Année : 1958
Réalisation : Richard Brooks
Avec : Elizabeth Taylor, Paul Newman
Tennesse Williams - La Nuit de l'iguane
Film : La Nuit de l'iguane
Année : 1964
Réalisation : John Huston
Avec : Richard Burton, Ava Gardner
Tennesse Williams - Soudain l’été dernier
Film : Soudain l’été dernier
Année : 1959
Réalisation : Joseph L. Mankiewicz
Avec : Elizabeth Taylor, Katharine Hepburn
Pierre tombale de Tennessee Williams
Pierre tombale de Tennessee Williams

Retour haut de page



Quelques citations


"Il est des sentiments que rien ne peut toucher sous peine de corruption."
― La chatte sur un toit brûlant -

"Je portais ton enfant l'été où tu m'as quittée, mais je me le suis fait arracher du ventre, et ils m'ont arraché le coeur avec !"
― La descente d'Orphée -

"Il faut que je sois avec quelqu'un, je ne peux pas rester seule parce que comme tu t'en es aperçue, je ne vais pas très bien."
― Un tramway nommé Désir -

"La haine est un sentiment qui ne peut exister que dans l'absence de toute intelligence."
― Extrait d'interview -

"Si le Créateur n'avait pas tout ordonné pour le mieux, du moins avait-il accordé un don inestimable aux animaux, en les privant de la faculté inquiétante de réfléchir sur l'avenir."
― Le boxeur manchot -

"La mort commence trop tôt On ne connaît rien à la vie, et la voilà déjà !
Oh ! comprenez donc qu'il n'y a que l'amour qui compte et que nous devons nous unir en face de cette chose noire qui vient de s'installer dans notre maison."
― La chatte sur un toit brûlant -

"Car le temps est la plus longue distance entre deux endroits."
- La ménagerie de verre -

"Nous sommes tous des enfants, dans une immense école maternelle, où nous essayons d'épeler le nom de Dieu avec des cubes marqués d'un alphabet qui ne convient pas."
- Soudain l'été dernier -

"La solitude est un sentiment partagé par tellement de gens que ce serait extrêmement égoïste d'éprouver sa solitude tout seul."



Retour haut de page